Laissez-vous la place à la maladie en lui offrant un milieu acide?

Posté le 01/05/2015

Languettes de pH Natures Sunshine

Vous êtes-vous déjà posé cette question? Naturellement on prend soin de nos piscines en s’assurant de façon quotidienne que le pH de l’eau est équilibré pour éviter la prolifération d’éléments indésirables tels des algues, des insectes, etc.

Qu’en est-il de notre corps soumis de manière abusive à une alimentation et un environnement souvent toxiques? Qu’arrive-t-il lorsque ce fragile équilibre est rompu? Comment peut-on rétablir cet équilibre? Voici quelques pistes de réflexion pour vous aider à comprendre l’importance de l’équilibre acido-basique et quoi faire pour le maintenir.

Les conséquences d’avoir un corps trop acide

Les conséquences de cette hyper-acidité chronique sont nombreuses.  Vous verrez que l’acidité peut s’attaquer à différents systèmes de votre corps. Certaines personnes se verront fragilisées au niveau immunitaire, pour d’autres c’est leur système nerveux qui sera atteint et ainsi de suite. Si cet état d’hyper-acidité est maintenu trop longtemps, les problèmes de santé iront en s’amplifiant. Le schéma ci-dessous résume bien l’évolution de l’hyper-acidité:

Cycle vicieux de l'hyper-acidité

 Voici donc des exemples de malaises et maladies qui risquent de se développer dans un milieu acide :

  • La fatigue
  • La nervosité, le stress, la dépression et l’anxiété
  • Les ulcères,
  • les feux sauvages
  • Les maux de tête et migraines
  • Les douleurs en général
  • La mauvaise haleine
  • L’anémie
  • La perte de cheveux
  • Les problèmes de peau (acné, psoriasis, eczéma, etc.)
  • L’obésité
  • Les débalancements glandulaires (infertilité, SPM, etc.)
  • Développement d’infections (rhumes, grippes, sinusites, etc.) et allergies
  • L’excès de mucus (chat dans la gorge, écoulement nasal, congestion, toux chronique etc.)
  • L’arthrite, l’arthrose, l'ostéoporose, les douleurs rhumatismales, la fibromyalgie, la goutte…
  • Les problèmes de digestion: reflux gastriques, les brûlements d’estomac, la constipation etc
  • Les crampes et les spasmes musculaires
  • Les problèmes circulatoires: varices, engourdissements, maladies cardio-vasculaires, cholestérol, diabète, etc.
  • Les tumeurs bénignes et malignes (cancer)

La perfection de la machine humaine

Le corps tente par tous les moyens de maintenir l’équilibre de son pH sanguin sinon c’est la mort. Comment cela se traduit-il? Lorsque le corps n'est plus en mesure d'éliminer tous ces résidus acides par les portes d'élimination, par mesure d'urgence il ira « éponger » cet excès d’acidité en puisant des minéraux à même notre corps. Et où sont nos réserves de minéraux les plus importantes? Vous l’aurez deviné : le système osseux, incluant les dents, est l’endroit privilégié où se retrouvent en grande quantité ces précieux minéraux alcalinisant (surtout le calcium). En guise d’exemple si vous buvez une boisson gazeuse le corps va retirer 20 mg de calcium de votre corps pour neutraliser tout cet acide.

Vous voyez le topo? Comprenez-vous mieux maintenant d’où peuvent provenir certains malaises et maladies telles que les cheveux et les ongles secs, la carie dentaire, les crampes et spasmes musculaires et même l’ostéoporose? C’est ce qu’on appelle un état de déminéralisation.

Une autre façon pour le corps d'essayer de revenir à l'équilibre sera d'entreposer ces cristaux acides dans les tissus comme par exemple les artères, les muscles et les articulations. C'est ainsi que vous verrez se développer de la plaque artérielle, des bosses un peu partout, des problèmes de peau (les toxines essaient de sortir par tous les moyens), des douleurs aux articulations etc.

Qui est le coupable?

Qu’on ose se le dire! Notre mode de vie actuel et l’alimentation moderne créée par l’industrie agro-alimentaire sont directement reliés aux excès d’acidité dans notre corps….et vous l’aurez deviné à nos maladies. Si nous ne portons pas attention à nos habitudes de vie et que notre corps devient acide de façon chronique nous créons le milieu propice au développement de toutes les maladies dites « modernes ». Telle la piscine malpropre sera infestée d’algues et d’insectes nous attirerons à nous des levures, des champignons, des parasites, des bactéries nuisibles et toutes sortes d’autres toxines et nous ouvrirons la porte d’entrée aux malaises et aux maladies. Ce que vous pensiez être des problèmes qu’on passe trop souvent sur le compte du « vieillissement » pourraient être simplement le résultat de mauvaises habitudes créées par un manque de connaissances sur le fonctionnement de votre machine humaine.

Il existe plusieurs facteurs dans les habitudes de vie des pays industrialisés qui contribuent à augmenter notre niveau d’acidité. Voici les principales causes:

  • La surconsommation d’aliments acidifiants incluant les aliments traités et transformés
  • Les excès alimentaires
  • Les carences nutritionnelles
  • La consommation de liquides acidifiants (café, thé, boisson gazeuse, eau minérale, boisson énergisante, etc.)
  • La déshydratation par manque d’eau ou boire de l’eau de mauvaise qualité
  • La mauvaise oxygénation de nos cellules (mauvaise respiration, manque d’exercice ou d’air pur)
  • La mauvaise digestion
  • Le stress, les inquiétudes et/ou une attitude négative
  • Le surmenage et/ou le manque de sommeil
  • Le tabac et l’alcool
  • Les médicaments chimiques
  • Les toxines environnementales

Notez ici qu’un aliment à la base « alcalin » peut avoir un effet acidifiant sur notre corps (tel le « lait ») alors qu’un aliment à la base « acide » peut avoir un effet alcalinisant (tel le « citron »).

Comment mesurer notre taux d’acidité?

L’acidité et l’alcalinité sont mesurées selon l’échelle du pH. Le pH est une quantité d’acidité contenue dans une substance. L’échelle de pH se situe entre 0 et 14. Plus le chiffre est petit plus cela indique un milieu acide et à l’inverse un chiffre élevé indique un milieu alcalin. Finalement, plus le chiffre tend vers le chiffre 7 plus on parle de milieu en équilibre ou pH neutre.

Dans ma pratique en naturopathie nous procédons à l’analyse du pH en mesurant le pH de la salive et de l’urine pendant cinq jours à différents moments de la journée à l’aide de petites languettes conçues à cet effet.

Dans un 1er  temps, la personne note ses résultats au fur et à mesure sur une feuille. Dans une 2ième étape, je reporte ses données sur un graphique. Finalement, je procède à l’analyse et à l’interprétation des résultats. Cette analyse, tel un miroir, révèle beaucoup d’information sur vos habitudes de vie en fournissant des indicateurs sur votre terrain biologique et sur différents fonctionnements, par exemple l’efficacité de votre digestion, l’état de vos reins, votre niveau de stress etc.

Attention, un pH corporel trop alcalin, condition peu fréquente, n’est pas synonyme d’un bon état de santé.

Rééquilibrer notre pH

Ce fragile équilibre est un état qu’on doit chercher à atteindre continuellement en maintenant de saines habitudes de vie au quotidien. La meilleure solution à tout problème est d’en rechercher la cause et d’effectuer les changements qui s’imposent. Je vous donne ici quelques pistes mais si vous désirez en savoir plus sur vos stratégies personnelles à adopter je vous invite à lire l’article jusqu’à la fin.

Saines habitudes de vie favorisant un équilibre acido-basique :

  • Réduire la consommation d’aliments acides (principalement viande, produits laitiers, sucre blanc, farine raffinée, café, alcool, gras trans, additifs alimentaires, etc)
  • Manger plus de fruits et de légumes crus
  • Privilégier les protéines végétales (graines et légumineuses)
  • Consommer des céréales à grains entiers
  • Manger lentement en dehors de toute distraction
  • Faire une cure de nettoyage tous les 6 mois
  • Boire suffisamment d’eau pure
  • Aller jouer dehors
  • Se soigner avec des moyens naturels lorsque c’est possible
  • Faire de l’exercice physique
  • Réduire votre niveau de stress
  • Prendre des suppléments alcalinisant

Il est de votre responsabilité de tout mettre en œuvre pour maintenir un taux d’acidité qui aidera le corps à fonctionner de façon harmonieuse et optimale. Cela devrait être votre priorité numéro UN si vous aspirez à un mieux-être.

Vous aimeriez connaître votre taux d'acidité corporel? Cliquez ici pour en savoir plus.

Cet article vous a été utile? Avez-vous décidé de changer certaines de vos habitudes? Merci de me donner du feedback en laissant vos commentaires et questions ci-après en vous connectant sur votre compte Facebook.

 


*** Mise en garde ***

Veuillez noter que ce billet d'information est publié à des fins éducatives seulement.
L'information présentée ne doit pas se substituer à un avis médical que j'incite le lecteur à obtenir d'un médecin qualifié.